La connaissance des proportions théoriques du visage est nécessaire, mais leur application trop « mathématique » peut aussi s’avérer un handicap. Tous les visages sont loin de se ressembler, tant dans leur forme générale que dans les détails des yeux, nez, bouches, oreilles… Pour atteindre la ressemblance d’un portrait, il est bon d’étudier particulièrement la forme du front et celle du menton. Voici, en regard les unes des autres, deux illustrations théoriques sur les proportions idéales d’un visage, et deux autres illustrations sur les divergences d’une personne à l’autre. Même sans les dessiner, vous pouvez augmenter vos dons d’observation en regardant (discrètement 😉) la forme du visage des personnes côtoyées dans les trams, les trains, les magasins…