Pour dessiner la bouche, songez à la lettre « M ». La forme de cette lettre délimite clairement le bord haut de la lèvre supérieure (arc de Cupidon). On retrouve encore cette forme, mais + adoucie, comme espace entre les lèvres, lorsque la bouche est fermée.Lorsque le visage est vu de profil ou de 3/4, les diverses branches du « M » ne sont plus d’égales longueurs, à cause de l’effet de perspective. Mais l’idée générale de la lettre « M » reste valable.Divisez la lèvre supérieure en 3 autour du tubercule, et la lèvre inférieure en 2, comme sur la première photo, ce qui vous aidera à comprendre leurs reliefs.Ne dessinez pas les lèvres à l’identique; la lèvre supérieure est généralement + longue et + violacée que sa voisine, qui est souvent d’un rouge + coquelicot. Comparez aussi les hauteurs des lèvres, très variables d’une ethnie à l’autre. Pour donner du réalisme à la bouche, n’oubliez pas les autres reliefs qui entourent les lèvres : la fossette entre le nez et la bouche, appelée philtrum (elle-même entourée des crêtes philtrales); les commissures; une zone claire au-dessus de la lèvre supérieure, et une autre, sombre, sous la lèvre inférieure. Dessinez aussi le sillon labio-mentonnier, qui sépare la bouche du menton.Ajoutez un peu de clarté sous les commissures, et terminez par quelques rehauts (souvent sur la lèvre inférieure). Et voilà le travail !