Plus vous progresserez en peinture, plus le choix de votre palette deviendra subjectif. A l’intention des débutants ne sachant par où commencer, voici une palette de base de seulement 12 couleurs, qui devrait suffire pour la plupart de vos premiers tableaux.

Blanc de Titane
Jaune citron
Jaune de cadmium
Ocre jaune
Vermillon
Magenta
Bleu céruléum
Bleu outremer
Terre de Sienne brûlée
Terre d’ombre brûlée
Gris de Payne
Noir d’ivoire

Palette de base polyvalente

Vous constatez qu’il n’y a ni oranges, ni verts, ni violets. Toutes ces teintes seront produites par mélange.


La composition chimique des pigments ne rejoint pas tout à fait la théorie scientifique des couleurs. Vous ne trouverez jamais dans le commerce les équivalents parfaits des teintes du cercle chromatique. Néanmoins, nous pouvons montrer les rapprochements suivants :

Le jaune citron de la palette est un jaune froid se rapprochant du jaune-vert du cercle.

Le jaune de cadmium de la palette est un jaune chaud se rapprochant du jaune-orange du cercle.

Le céruléum de la palette est un bleu froid se rapprochant du bleu-vert du cercle.

L’outremer de la palette est un bleu chaud se rapprochant du violet-bleu du cercle.

Le magenta de la palette est un rouge froid se rapprochant du rouge-violet du cercle.

Le vermillon de la palette est un rouge chaud se rapprochant du rouge-orange du cercle.


Je ne recommande pas vraiment l’usage de couleurs explicitement vendues comme couleurs primaires. Ainsi, il est plus intéressant, à titre d’exemple, de comprendre la différence de comportement du jaune citron par rapport au jaune de cadmium, plutôt que de disposer d’un jaune dit primaire, sans caractère particulier.Le mélange des couleurs sera étudié dans d’autres articles.